Procréation

« L’œuf ou la poule ? »  ce paradoxe existentiel de la nuit des temps est abordé dans cette nouvelle collection Lydia Courteille appelée non sans humour «  Pro – Création ».

Mais dans l’univers féerique et débordant d’imagination de la marque, pourquoi s’arrêter à la simple éclosion du poussin ? Toutes sortes de créatures peuvent éclore : lapin, crocodile, canard, poussin, tortue, grenouille, squelette…. Finalement, qui ne naît pas de la création ?

Cette nouvelle collection est une référence assumée au métier de designer de Joaillerie, Lydia Courteille se définit comme procréateur et créateur de bijoux. En effet, les œufs avaient déjà été procréés lors de l’Hommage au Surréalisme, la première référence étant le squelette sortant de l’œuf, clin d’œil à Jérôme Bosch puis à Dali.

C’est aussi une référence à la Fable de Jean de la Fontaine : la Poule aux œufs d’or.

« L'Avarice perd tout en voulant tout gagner.
            Je ne veux  pour le témoigner
  Que celui  dont la Poule, à ce que dit la fable,
            Pondait tous les jours un œuf d'or.
  Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
  Il la tua, l'ouvrit, et la trouva semblable
  A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
  S'étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
            Belle leçon pour les gens chiches :
  Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
  Qui du soir au matin sont pauvres devenus
            Pour vouloir trop tôt être riches ? »